Entreprises

Le Maître d’Apprentissage

Le Maître d’Apprentissage a pour mission de contribuer, au sein de l’entreprise, à l’acquisition par l’apprenti des compétences correspondant à la qualification choisie et au diplôme préparé, en étroite liaison avec le CFA.

Il a également pour rôle d’évaluer l’apprenti en situation de travail dans le cadre du contrôle en cours de formation (CCF), dont les notes sont prises en compte pour la délivrance de certains diplômes. Le maître d’apprentissage entretient donc une relation privilégiée avec son apprenti et le guide tout au long de sa formation.

Ses missions sont rappelées dans la charte de l’alternance

Ce document destiné à tous les apprentis entrant en 1ère année est un engagement tripartite qui fixe les objectifs, les rôles et responsabilité de l’apprenti, de l’entreprise et du CFA.

Qui peut être Maître d’apprentissage ?

Le chef d’entreprise, un salarié ou une personne non salariée peuvent être Maître d’apprentissage à condition d’exercer ses fonctions de manière permanente dans l’entreprise et en relation directe avec la qualification visée par l’apprenti.

Conditions à remplir

Être titulaire d’un diplôme au moins équivalent à celui préparé ou d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans.

Chaque Maître d’apprentissage peut encadrer jusqu’à 2 apprentis plus un apprenti redoublant si l’entreprise recourt seulement à des contrats d’apprentissage.

Titre Maître d’Apprentissage Confirmé

Titre reconnu par la profession, il témoigne de l’implication du salarié dans la formation des jeunes et de leur intégration dans la vie professionnelle. C’est également une reconnaissance de qualité pédagogique.

La formation à ce titre peut-être financé par les organismes collecteurs des cotisations formation des entreprises.

Pour plus d’information, contactez nos Conseillers de Formation.